Anguille sous rocheTemps de lecture 2 min

Finalement, on quitte Lily et on s’en va à Alma, dans une Sépaq. On n’a pas fait de réservation, on verra ce qu’il y a de dispo. Il va pleuvoir beaucoup.

La chance nous sourit

On part de Lily, pour se rendre à Alma, par le chemin le plus court. On arrête jeter nos déchets (no 2 du matin) dans un gros conteneurs à vidange, et on poursuit la route. Des gens nous regardent de loin, pensent-ils qu’on a jeté un cadavre? Quand ils vont ouvrir la porte du conteneur, il vont avoir toute une surprise olfactive. C’est malheureusement un chemin de terre, style planche à laver. Non… pas question qu’on fasse 10km là dessus. On rebrousse chemin.

Oups…. alarme de pneu mou. Je sors, et je l’entend, ça fuit en tabarnak.

Il faut trouver un endroit très rapidement pour le changer. On est chanceux, il y a une maison à moins de 250 mètres. Parce que je ne me rends pas chez Lily, et je ne veux pas scrapper mon mag. On demande à un gentil monsieur si on peut aller dans son entrée, il dit oui. Il a été tellement gentil, qu’il m’a même aidé à déboulonner 2 boulons, fourni une chandelle, et surtout un bout de bois.

 

Une roche. Une roche, pas si pointue que ça, est venue à bout de mon pneu.

On change le tout, et on doit aller au garage pour le faire réparer. Encore une fois, ce n’est pas très loin, 2 km.

Bon, le pneu est très endommagé. Il ne peut être réparé. En fait le garagiste, très gentil en passant, me suggère de mettre une patch, et de le garder comme spare. Je lui demande quelles sont les chances d’avoir 2 crevaisons de suite, il me répond quelles sont les chances d’avoir une crevaison avec une roche au Saguenay. On rit bien. Il fait la réparation, 58.58$, pas cher et on repart. 

Mais juste avant, on réserve à la SEPAQ, pas de chance à prendre.

Pourquoi diantre ai-je dit que la chance nous sourit? C’est simple, nous aurions pu être en plein milieu de nulle part, pas de réseau, à la pluie battante. Mais non, plein de gens gentils et compréhensifs, juste à côté et pas de pluie.

Sepaq

C’est une nouveau parc. C’est calme, pas très très beau, il y a une toute petite plage. En fait il fait partie du parc de la Pointe Taillon. C’est uniquement le camping qui est près d’Alma. Et c’est so so. Peu d’arbres, mais belles constructions, C’est ben simple, c’est neuf. Ça sent quasiment le neuf encore.

Nous n’aurons pas le temps de pratiquer des activités. Dommage. Faire du Paddleboard dans le Lac St-Jean ne sera pas sur ma liste.

On a vu du bois dans un site vide plus tôt. On a fait nos bougons et on est allé cherché le bois, le mauvais temps se calme, parfait, on fera un beau feu avec le bois des autres. 

Mis à part le voisin qui a démarré sa génératrice, supposément pour faire des tests, c’est parfait comme endroit.

Laissez un commentaire