Douces foliesTemps de lecture 1 min

Aujourd’hui nous avons battu un record de chaleur, près de 15deg. Il faisait très très beau. J’avais hâte à ce moment.

Mais tout à commencé hier. Il ne faisait que 5, mais il le fallait. Je voulais laver Dechinta, je voulais la voir propre. Je voulais aller chercher Louise à la gare avec elle.

J’ai commencer par sortir le boyau de l’abri. Il faut comprendre qu’il était gelé. Avec un tout petit filet d’eau, je rinçais le camion. Folie

2 heures plus tard, j’avais terminé. Je vais chercher Louise en évitant les flaques d’eau. Folie

Ce matin, je vais au garage, faire réparer une petite fissure dans le pare-brise. Je l’avais remarquée en revenait de Thetford, la semaine dernière. Ma journée commençais alors très bien.

Plus tard, dans la journée, il faisait 23.5 dans le van, sans chauffage.

J’ai enlevé l’isolation des fenêtres arrières, j’ai ouvert les rideaux en arrière.

J’ai ouvert le puits de lumière et le MaxFan.

Je suis retourné travailler.

Mais pour aller chercher Louise, je prépare une petite surprise.

J’ai préparé de la bière et des noix pour prendre l’apéro dans le van. Folie

Je me stationne à la gare. J’ouvre la porte latérale. Je tourne le banc du passager. Je mets le moustiquaire en place. Folie

J’ouvre une bière (Blanche de Charlevoix) que je sépare en deux. Je la verse dans des verres thermos. Je mets le tout au frigo, même la canette vide, pour ne pas que Louise les voit. Folie

Je remplit deux petits bols de noix, que je mets au frigo, encore une fois, pour cacher de la vue. Folie

Je suis prêt.

Elle arrive, voit le setup, entre par la porte latérale, s’assoit dans le banc, et je sors l’apéro. Folie

On rigole, on est heureux, on a hâte à notre retraite.

Douces folies…

Laissez un commentaire