La Baie des Ha Ha et le sentier Eucher – Les jardins de LilyTemps de lecture 2 min

On passe une seule journée à La Baie. Je le regrette un peu. On part très tôt marcher pour faire un autre sentier. Un peu plus court que l’autre, mais il vaut son pesant d’or. Ce sentier se nomme Eucher.

Le sentier

C’est, tout comme le dernier (la statue), une montée, une descente, et on recommence. On voit des ruines des Ecorceurs, on lit l’origine de l’usine, et même de la région. C’est fascinant, voir ici pour plus de détails. C’est sur qu’il est moins bien aménagé, mais la vue, sans compter l’arrêt à une plage, et évidemment l’odeur de la mer vaut amplement le coût.

L’eau est salée, mais il n’y a pas de vie comme du côté sud du fleuve. Pas de krill, pas de crabe, rien. On trouve ça bizarre.

Note concernant La Baie

Même si on est loin du port, on entend très bien le bruit de celui-ci. Nous ne l’avons pas remarqué la nuit. On trouvait cette ville fantastique, mais je crois qu’elle est à oublier dans nos recherches de maisons futures (ben oui, faut penser à ce qu’on fera quand ce sera terminé avec la van).

Une dernière, à propos de la Baie. Nous sommes très près de la base militaire de Bagotville, les jets, ça fait du bruit. Mais tellement, qu’on les cherche dans les airs, mais on ne les voit pas tout le temps. Il faut y revenir.

Destination Terego

Après une douche, et un bon remplissage d’eau potable, on s’en va chez Les jardins Lily. C’est une destination Terego, de l’autre côté du Saguenay, à St-Charles de Bourget. On s’organise pour faire le tour du Lac St-Jean finalement.

Elle cultive (pas Lily, c’est l’ancienne proprio) du sureau. Comme c’est la norme, on ne paie pas pour le stationnement, mais on achète. Sauf qu’elle n’a pas de légumes. On en avait besoin. Pas grave, gelée de sureau, herbes salées du Lac, confiture de citrouilles, huile de canola bio et c’est tout, En fait, elle n’a plus rien à vendre, elle a vendue tout son sureau blanc à une micro brasserie.

Elle (en fait elle et son chum) ont acheté la ferme il y a à peine 3 mois. Elle a cherché pendant 3 ans. La pandémie leur a mis des bâtons dans les roues, ils étaient découragés. Ils pensaient même aller en Gaspésie, mais ils ont trouvé. On leur souhaite beaucoup de succès.

On ne fait pas grand chose, c’est calme, très calme.

Demain on va dans une Sépaq, et on a déjà planifié nos prochaines activités, Zoo de St-Félicien, le Trou de la fée et Val Jalbert. On a réservé 4 jours à St-Félicien.

 

Laissez un commentaire