La journée de rienTemps de lecture 1 min

On ne fait rien, la journée de rien.

On a passé une belle nuit. On a pris ça relax. C’est une route de moto pour venir de Murphy’s Cove, mais en VR, moins trippant.

On a pris la route pour Pictou. On a vu des poteaux électriques habillés de kilts, ben oui toé. Et on est arrivé à Pictou. On a vite fait le tour, vu le bateau qui a emporté les premiers colons écossais, et été mangé dans un resto correct. Il y avait du pâté chinois au menu. Notre recette à nous en plus.

Le comble, il n’y a pas d’eau à Pictou, Il n’y a tout simplement plus d’eau, ça commence à être grave notre environnement. On trouvait les toilettes publiques réellement dégueulasses, on sait pourquoi.

Une fois le spot pour la nuit trouvé, on est allé au Sobeys pour aller chercher de la glace, encore. Le frigo est trop petit pour permettre au lait et au jus d’entrer. C’est poche.

Ensuite, on n’a RIEN fait. Rien. Dinghy est claqué, elle dort partout. À part de jouer au Tock rien.

On regarde l’horaire des traversiers et notre destination demain. MALHEUR…. Un traversier est en panne. Il n’y en a qu’un. On est même plus certain de faire cette route. On prépare un plan B. Moins le fun, mais c’est ça. Franchement, on ne profite pas assez des endroits qu’on visite. Je retournerais dans le South Shore ou à Grand Pré, mais définitivement Lunenburg.

Il est 21:04, faudrait bien manger. Mais quand tu ne fais rien, ben tu ne manges pas. On va se taper de l’alcool alors.

On commence à avoir hâte d’arriver à la maison.

2 comments

Laissez un commentaire