La quête de la Vanlife du 23 juillet 2021Temps de lecture 2 min

Je capote

On se sert beaucoup de Dechinta, mais on dort peu dans la van.

Depuis la dernière fois j’ai arrangé les prises 12v pour permettre la recharge, sans la nécessité de démarrer le moteur,

    

on a fait du paddle board SOUVENT, on a fêté mon anniversaire à Maison Lavande près de St-Eustache, toujours avec notre Dechinta. Même non aménagée, on en profite.

La beauté dans tout ça, c’est qu’on découvre une multitude d’endroit, de partir sans rien espérer, et découvrir. Sorel avec ses paddle boards qu’on a pas vu l’embranchement on on a pagayé comme des malades, Boucherville avec le hamac reçu en cadeau.

La vie est belle. 

Aujourd’hui, on a un seul but, aller rencontrer l’équipe de VanLife à Bromont. Et arrêter à passion herbale pour Louise. On ne sait pas ce qu’il va arriver, mais au cas où, on part avec une demi paire de bottes (pizza), crudités. Chips, salade de fruit, vin rose, vin rouge et noix. On ne sait jamais. On prend les routes de moto, soit tout sauf l’autoroute. Pour arriver un peu tôt, disons une heure à l’avance. 

On est gêné, c’est con. On sort pour aller voir David, Dominick n’est pas arrivé. Presque rendu au stand, on rvire de bord. On se sent mal, il est 11 heures et ça commence à 11. Option B, on va au Passion herbale. Fermé,

On retourne à l’option A, et là, pas de niaiseries.

On voit la nouvelle Van Mercedes, qu’on aime pas trop. Le but, discuter avec David pour avoir des opinions sur certains points, et faire la même chose avec Dom.

Ben maudit, on est en train de changer d’idée. Les arguments sont convaincants. On passe à la van de Dominick, qui est aussi gentil que dans ses vidéos, et là un autre son de cloche, mais pas dans la même direction. On est mêlé. Après plus d’une heure à jaser, faut les laisser et faire autre chose.

Dominick nous a montré un petit banc pour notre van, à faire.

En s’en venant, on a vu le parc national de la Yamaska. Ben, c’est certain qu’on y va pour notre hiking. C’est ben beau, grand lac, qui est un réservoir, du SUP, des sentiers, un barrage, du camping, des plages. A quelques pas de Sutton… je ne dis rien…

Après un petit 8 km, on repars, pour le centre d’interprétation du Lac Boivin. Pourquoi la, parce qu’on doit aller se coucher quelque part. L’endroit est super. On a hâte de marcher demain. Je capote, tout ce qu’on voit, ce qu’on fait, ce qu’on découvre. Lunch, souper et apéro avec ce qu’on a. Faire voler mon drone, écouter la musique. S’arrêter, repartir… c’est juste magique.

La on va dormir, quelque part à la place de la maison, on a vu des choses, discuté avec des gens, mangé très bien avec peu… je capote. La vie est très très bellllllle…

Laissez un commentaire