Le sommetTemps de lecture 1 min

Aujourd’hui on va au sommet. On ne veut pas prendre la piste téméraire, on prend la panoramique. Ceux qui pensent que le mont Ham est pour les pépères. Ben, allez-y. Aujourd’hui, en plus, c’est glacé. Crampons de mise, et il fait très froid en haut. Nous sommes partis avant 9h, il y a beaucoup de monde, 3 heures plus tard.

C’est drôle, les gens viennent marcher, mais se stationnent le plus près possible de l’entrée, à m’en bloquer le passage. Mais bon.

On part pour un terrain de camping ouvert à l’année. Le 33. C’est beau, mais tellement beau. Dommage qu’il fasse froid,  c’est très beau. Stationné le derrière sur la rivière. Du glamping, dans une van de princesse.

On ne va pas marcher, le mont Ham nous a crevé. Mais une bonne sieste. Après la sieste, il fait déjà sombre. On va marcher. Il y a des motorisés, une tente roulotte, des malades comme nous. Nous sommes les seuls sans services. On est les mieux placés. 

Louise veut acheter du bois pour faire un feu, bonne idée, mais d’aussi loin que je peux me rappeler, nos talents incendiaires sont quasi nuls. Louise veut m’impressionner. Lol. Un presqu’un journal plus tard, rien. A mon tour, rien, je casse des petits morceaux, ça brûle, mais pas une bûche veut s’enflammer. Nos vêtements sentent le feu, mais y’a pas de feu. Et on est complètement gelé. 

Retour dans le van, souper, blog et dodo. J’espère que le Webasto va bien fonctionner cette nuit.

Laissez un commentaire