Malpèque, oui ouiTemps de lecture 1 min

La nuit n’a pas été très bonne. Réveillé souvent, un peu. Le vent sans doute et la crainte de ne pas monter à bord du traversier. Aujourd’hui, direction PEI ou IPE si vous voulez. 

Dû au fait qu’il n’y a qu’un seul traversier, alors il faut être là tôt. On a mis le cadran pour 6:00AM. À 5:50 je suis réveillé. Louise aussi. C’est le temps de partir, on aura près de deux heures à niaiser.

Nous sommes les seconds VR en ligne. Nos chances de traverser sont excellentes. Et bien sûr, nous embarquons. Belle traversée.

Premier arrêt, le parc de Greenwich, avec ses dunes et son boardwalk. Avant d’aller se promener, tiens, un bon déjeuner, avec des oeufs sans bacon. Ça sentait le bacon sur le traversier, Louise a décidé qu’elle voulait des oeufs, entièrement d’accord.

Ensuite, on va se promener. Dinghy ne peut pas venir, les chiens ne sont pas admis sur les plages l’été à PEI.  En tout cas, c’est beau, mais tellement beau, c’est magnifique comme Louise se plaît à dire. J’ai rarement vu quelque chose d’aussi beau.

On fait un petit 6 km, le premier depuis notre départ, enfin. Les yeux pleins de souvenirs, et les jambes repues, on part pour la destination finale, Malpèque. Pour ceux qui connaissent cette ville, je n’ai rien à ajouter. On est chanceux en ta.

On a visité un peu, il y a une plage des falaises, le fameux Oyster barn et une plage.

On est allé au Oyster barn. Ça prend une réservation pour le soir. C’est mignon comme place. On a donc acheté des huîtres. Ce soir on s’en est tapé deux douzaines de fraîches, avec du vino. Elles sont tellement fraîches, qu’il y a encore du Krill sur l’une d’elles.

On aime tellement l’endroit, qu’on y reste deux jours.

Pour une fois j’ai de l’internet. Je met le blog à jour, et j’espère le poster ce soir.

Demain, PLAYA day.

Laissez un commentaire