On se dirige vers le mont meganticTemps de lecture 1 min

On part tôt et on fait le grand tour. Soit Drummondville, Asbestos, surtout pour acheter de l’humus pour les crudités et Scotstown, qui est le premier arrêt. 

Nous avons eu de grosses averses en chemin, et on a pris des chemins de terre. Google ne voit plus la différence il faut croire. Le camion est sale, très très sale.

Nous sommes donc à la Halte au marais. C’est un endroit qui devait servir à la culture mais ils se sont rendus compte, les Scot, que c’était trop marécageux, impossible à cultiver.

Vine ensuite le bois. Ils en ont coupé du bois ici. Jusqu’en q957. Le sentier est justement, à ce qui parait, être le chemin où le bois circulait. Pas sûr de ça..

 On a pris un petit lunch, ensuite un petit 6 km, après un autre déluge. Il fait très chaud. Très très chaud et humide.

Aucun moustique, mais des maudîtes mouches noires fatiguantes. 

Après la marche, je dois laver le camion. Il est trop mais trop sale. À la chaudière, je dois aller au ruisseau chercher de l’eau, et le laver. Ça fait une bonne job. Après 6 sceaux, c’est parfait, ben du moins que quand tu roules, les autres ne le voient pas.

Un peu de drone, un peu de photo, et on va manger, il est près de 20 heures. C’est cool, d’où on est, on voit l’observatoire lorsqu’elle soleil l’illumine.

Après souper, il,est temps,de se préparer pour faire de la photo d’étoiles. Hey, kossé ça… ça pique, ce sont des no see em. Des minuscules insectes, qui piques comme ça ne se peut pas. Après 1 heure de souffrance, quelques photos, ben d’la marde. On rentre..en plus, on doit fermer les fenêtres, parce que ça passe à travers les trois des moustiquaires cette bébête la. 

Il est 22 heures, et il fait noir, très noir. C’est impressionnant. On ne voit rien…

Sur ce, après, avoir encore perdu au Toc, c’est bonne nuit.

Demain on marche au mont Megantic.

Laissez un commentaire