Secrets bien gardésTemps de lecture 1 min

Superbe nuit hier, on s’est couché à 21:00 et dormi jusqu’à 6h. Nous avons couché à un autre endroit (premier secret) que le stationnement du Pékan, parce qu’il y avait trop de monde à notre goût. Quand tu vois que des gens installent des tentes, non… il faisait 14, mais tellement bien. On est bien ensemble, n’importe où, du moment qu’on soit ensemble.

A 7 heures on était déjà au Cafetier pour le déjeuner. Ensuite on décolle, vers une destination nouvelle (second secret). Pas très loin de Sutton, mais on ne la connait pas. Faut bien avoir demeuré à Sutton 9 ans pour ne pas connaître le coin.

Petit stationnement, on fait le premier sentier. C’est sauvage, très. Ça prend GPS et carte. Dans un endroit boueux, une belle patte d’ours. Non, on n’a pas le stock avec nous (grelots et poivre de cayenne). Je ne le dis pas à Louise, mais je me sens petit dans mes shorts, déjà que ce sont des 34 et que je porte maintenant du 30….

On termine ce côté de la route, et on va de l’autre côté de la route. Ça commence avec un pont. C’est magique (troisième secret). Il n’y a personne, personne. Nous n’avons que rencontré 2 coureurs, avec des clochettes pour faire peur aux ours, et une dame. Point. Rien, mais quel secret… wow. 

Un bon lunch dans Dechinta, et on va trouver un autre endroit. Merde, 10 autos dans le gros top (quatrième secret, stationnement pour l’entrée des montagnes vertes), plus un endroit pour coucher. On y revient, c’est sur.

On termine la journée par l’activité du jour, un moment plus magique que magique: cueillir des framboises. Merde, je n’aime pas les framboises, je n’en mange JAMAIS, pis là j’en cueille. Faut que je l’aime, Louise. On a le dos en compote, j’ai juste hâte que mon casseau soit plein, pis elle en veut un autre. Je vais me forcer pour y goûter, c’est certain.

De retour, ce qui nous manque, c’est la sieste. La sieste après la marche c’est toujours merveilleux. On déprime, on mange, la retraite, on en parle a tours les jours. Une chance que la transformation n’est pas terminée, ce serait très difficile.

Laissez un commentaire