Tourist trapTemps de lecture 2 min

Ce matin, levé à 6:00.  La nuit a été magnifique, et les pêcheurs arrivent tôt. C’est très brumeux encore. Et c’est surprenant, on voit à peine en avant, et les gens partent à la pêche. En fait, ce n’est pas surprenant, c’est normal.

On prend notre temps. En allant aux toilettes, on a une surprise assez inattendue. Dans les Pit Toilets, les toilettes publiques, en plastique, ben un pot de fleurs. Ben oui toé. Ils sont respectueux de la nature les Néo-Écossais. Même les toilettes bleues dégelassent, sont belles et propres.

On part ensuite pour Mahone Bay. Autoroute, et on arrive, et il y a un spot de libre pour un VR de 24 pieds. Il était tôt, une chance. Notre premier café de la semaine, on a marché dans la ville, c’est magique.

On a même arrêté pour acheter du pain crouté et une chocolatine dans une boulangerie vendéenne.

Après ça, direction Peggy’s Cove. On est samedi, il y a plus de circulation. On arrive au site le plus touristique qu’on a vu à ce jour. C’est FOU. MALADE ET PLEINS DE CHINOIS, encore. C’est un vrai tourist trap. Il y a du monde, ce n’est pas croyable. C’est un beau petit village, mais trop, c’est trop.  On connaît la chef du restaurant et on le dit au monsieur du stationnement. Malgré ça, il n’y a pas de place. Il nous en trouve une, à côté des fosses septiques. C’est dégelasse, très étroit, mais on a un spot.

On va manger au resto, avec notre amie. On parle de plein de choses. On est content de la voir. On a même un 25% d’escompte, on ne s’attendait pas à ça. En passant, le resto, c’est correct. Notre amie a peu de mots à dire sur les recettes. On sait qu’elle est très bonne. Le Marmiton, à Granby, c’était elle.

Le repas terminé, on part visiter la petite ville, je crois que c’est une ville qui ferme à 20:00. Juste des boutiques. Mais c’est vraiment beau. Les photos ne donneront jamais la valeur de ce qu’on a vu. On rencontre ds gens, et il y a même une dame qui demeure à Halifax, et qui nous donne son numéro de téléphone. Il paraît que c’est normal.

Vient ensuite le fameux coucher de soleil au phare. Il y a toujours du monde. Toujours. Oublie ça. Ça va prendre du Photoshop pour les enlever.

Là, il est 21:00, on attend que la place se libère pour déplacer le VR afin de passer la nuit. C’est l’activité de la soirée.

Laissez un commentaire