La caravane en folieTemps de lecture 1 min

Il a fait froid la nuit dernière. Pas vu de Perséides, c’est la pleine lune. Pas de lever du soleil, c’est comme à Percé, c’est très très brumeux. J’ai fait quelques photos. Ce fut un endroit réellement charmant. Je le recommande.

Aujourd’hui on part pour l’autre côté, presque en face l’autre bord de la pointe, mais Google dit que ça prend juste 4 heures pour s’y rendre. Boy, des vacances en VR, toujours sur la route. En tout cas.

Hier soir on a discuté avec notre voisin de camping, qui vient de la Floride, il a été visité Cape d’Or. Il nous dit que c’est impressionnant. On y va. C’est un endroit précis, lors de la séparation des continents. L’Afrique se joint à cet endroit. En passant la Baie de Fundy, c’est la séparation. Il paraît que les mêmes rochers se retrouvent en Afrique. Je ne sais pas à quel endroit.

On va se faire à manger et déjeuner là bas. C’est un phare, c’est le fun, c’est très bien. On descend sur le bord de l’eau, c’est impressionnant.

Ensuite on prend la route. C’est une route pour les motos, pas pour les VR. Bordel. Ce n’est pas 4 heures que ça va prendre, c’est 5 heures.

C’est carrément l’enfer. Tant qu’à manger des KM, c’est mieux de le faire sur une route panoramique. C’est théoriquement 30 minutes de plus, mais dans la réalité, je n’ose plus calculer.

En passant, c’est vraiment désert la NS, de ce côté.

On arrive à Grand pré, une autre affaire UNESCO. On arrive dans un camping. OMG…. UN VRAI et c’est le seul. Rien de sauvage dans ce coin là. La toilette de l’un donne sur la terrasse de l’autre. Tsé, pour les vrais, avec chaînes en bouchon de bières.

Mais très près de l’eau, qu’on ne voit pas (ils n’ont pas la même notion que nous de panoramique les Néo-Écossais). Il y a une crèmerie et un mini-golf.

Honnêtement, je suis un peu tanné de la route. Demain on va à Lunenburg, j’ai déjà réservé par internet.

Laissez un commentaire