Dechinta a un an, ça se fêteTemps de lecture 16 min

En fin de semaine Dechinta a un an. Nous avons pris possession de notre van aménagée le 21 octobre 2021. On ne savait pas qu’elle remplirait notre vie avec autant de bonheur. L’achat d’une fourgonnette campeur (c’est le vrai nom) nous a amené à prendre de grandes décisions et vivre de grandes choses.

Notre nouvelle vie est constituée de voyages, de découvertes et de merveilleuses rencontres avec lesquelles nous avons tissé des liens.

Quoi de mieux que d’aller célébrer ce premier anniversaire avec des gens magnifiques rencontrées lors de l’évènement Flots 2022, Pascale et Martin.

Plan de la fin de semaine pour l’anniversaire de notre van

En fin de semaine nous avions 2 choses que nous voulions réellement faire. Aller au mont Ham, une des premières destinations que nous avions choisies l’an dernier, et aller à la brasserie La Grange Pardue.

Tingwick

Mais pour la première nuit, on s’en va dormir à Tingwick.

Quoi?

Nous non plus on ne connaissait pas ça. C’est la beauté de Terego, qui nous amène à des endroits où nous serions jamais allés.

Tingwick c’est pas loin de Warwick, et de Kinsey Falls. Ça situe un peu l’endroit géographiquement. On va dans un stationnement tout près d’un sentier qui se nomme Sentier des Pieds d’Or. Il y a 4 places. C’est ben simple ce stationnement c’est pour le skate ring, le sentier pédestre, les travaux publics, le centre des loisirs, et sûrement pour autres choses. C’est un petit village, mais contrairement à bien des endroits, il inspire confiance. 

On arrive assez tôt, et à peine stationné, on rencontre une personne qui s’occupe de l’entretien du sentier. Mais quel bonhomme, gentil, il jase, il nous raconte plein de choses. Il est super intéressant. On connait maintenant le village, sa famille, le sentier que nous irons marcher… Tout ça en moins de 20 minutes. 

En attendant que les amis arrivent, on va aller marcher. C’est un sentier où sont exposés des oeuvres créés par des artisans locaux. Wow, on est surpris, mais c’est de l’art. Mes talents d’artistes sont à l’extrême opposé des talents des artistes qui ont conçu le parc. C’est beau, ingénieux, beaucoup de récupération, de belles idées, et en plus c’est illuminé. On doit revenir plus tard. Ce n’est pas très long comme hike, 2.5km, mais ça nous a pris plus d’une heure pour y faire le tour. 

Avec du talent, tu arrives à faire n’importe quoi avec de la broche pour cages à poules.

Retour au van, pour la sieste, on attend les amis. On est avantagé par le fait qu’on peut partir à l’heure qu’on veut pour aller dans nos destinations. Mais on a hâte qu’ils arrivent.

Des membre de la gang du plateau arrivent

Voilà, Pascale et Martin arrivent, leur van est un des frères de Dechinta. Martin s’amuse à nous appeler son grand frère. Ben à l’aise avec ça. On est content, on les invite dans la van, eux ils viennent à peine d’arriver, je crois qu’on les étourdit un peu. On parle, on se sert de la bière, du  vin, on raconte ce qui s’est passé depuis notre arrivée, etc… Je pense qu’on était content de les voir.

On va ensuite manger, chacun de notre bord, pour ensuite repartir dans le sentier, la nuit tombée. C’est aussi beau. Mais on jase encore… Oh boy…

Ensuite c’est dodo, car demain, bonne marche

Au courant de la nuit, on a eu de la visite sur le toit de la van. Un chat… Asti que ça réveille, Je ne sais pas qui a eu le plus peur. Nous, d’avoir un chat qui monte sur le toit, ou lui, lorsqu’on a ouvert le puit de lumière pour lui faire peur.

La nuit terminée, à tour de rôle, on est allé en randonnée tôt le matin. La raison est simple, les toilettes sont situées au bout du sentier. Eau courante, vraie salle de bain, du luxe pour nous qui utilisons fréquemment les toilettes de garages, ou des portatives. Pas d’eau chaude, pas grave.

Lorsque tout le monde prêt, on part. 30 minutes de route à faire.

Mont Ham jour 1

Même si on arrive tôt, il y a déjà beaucoup de monde. C’est l’été indien, c’est certain. Il va faire 18. On se ramasse dans le second parking, l’autre côté de la rue. Il fait réellement chaud. C’est plaisant. Il n’y a qu’une seule ombre au portrait, les bibittes. On sait que ce sont les coccinelles asiatiques, pas les bibittes à patates qu’on aime, mais celles qui piquent et qui puent et qui aiment les van. Il y a en beaucoup, et elles sembles raffoler des vans blanches (le mot van est rendu féminin maintenant, ça dépend du contexte).

Quoi qu’il en soit, on part pour l’accueil. Pour $34.49, on a accès à la montage, 2 jours, et une nuit dans le stationnement. Quand on regarde les prix pour l’accès au sentier seulement : $8.50 par adulte, ce qui donne un montant de $34.00. Donc on couche là pour 0.49 $. C’est louche.

En tout cas, on a trois bracelets par couple, 2 pour les humains et 1 pour la machine. 

On part, pour la randonnée, bien sûr après les pipis d’usage.

On fait la panoramique à la montée, et on fait un pique-nique à la croix. Il vente pas mal, on se met à l’abri de l’autre côté.

Bien rassasié, et séché (il fait chaud, on est un peu en sueur) on redescend par la Button. Je me souvenais que la panoramique était plus ardue à la descente que la Button. Mais je ne me souvenais plus que le premier bout de la Button, en descente, est quelque chose.

En tout cas, retour au van ou à la van, ça dépend, on ne s’assoit pas tout de suite. C’est mortel. On boit, de l’eau en premier, et de la bière et du vin par la suite.

La Grange Pardue

J’avais réservé pour 18:00 à la grange. Une chance. Il fait tellement beau et chaud, les stationnements sont pas mal pleins. Louise voulait y aller depuis un bon bout de temps. C’est vraiment beau comme endroit. C’est une grange perdue moderne. 

Je crois que certaines personnes ont été assises plus longtemps que prévu. On prépare une table pour nous, pendant que je vois les petits bidules “réservé” sur d’autres tables. Il doit y avoir eu pas mal de tourisss aujourd’hui. D’ailleurs, on a même entendu une serveuse dire que les “pas locaux” vont partir et il y aura de la place pour les autres (les locaux quoi).

On remarque que les gens vont se servir eux mêmes. Hmmm. On regarde comment ça fonctionne. Et comme de fait, la serveuse, qui ne sert que la bière, nous remet un petit bidule qui va nous avertir quand notre commande sera prête. Ce sont les bidules avec des lumières, qui se met à clignoter rapidement. Parfois, dans certains restos, on nous remet ça quand on attend notre place. Ici, je trouve que c’est une bonne idée, qui peut améliorer la fluidité du service, dû au manque de personnel? Si c’est la raison, je les trouve hot.

Bonne bouffe, très bonne bière, superbes amis, l’ambiance est le fun. Ça fait du bien aller dans des restos (en van ça n’arrive plus très souvent).

On fait quoi par la suite, le plein bien sûr. On achète de la bière encore. Ensuite on part.

Retour à notre stationnement, Louise décide d’attiser le feu, qui n’est sûrement pas éteint. La démoniaque Louise, reine du feu et des dragons, nous repart ça pour une petite pause ensemble auprès du feu.

Avant de retourner aux véhicules pour le dodo, on retourne la bière à la nature. On va aux latrines (sanitaires). On sait que les latrines c’est dans le temps des romains, ben ça y ressemble pas mal, juste des trous dans le sol (mais avec un beau siège au dessus). Il y a tellement de monde dans le jour qu’il y a une des ces odeurs d’ammoniaque intense. On a de la difficulté à respirer. Question pour Alain, étions-nous dans des espaces clos?

On va dormir, et demain on repart pour une autre randonnée.

Mont Ham jour 2

Après un bon petit dej, et les véhicules stationnés dans un autre endroit, permettant de s’extirper plus facilement (c’est certain qu’il va y avoir plein de monde, il fait tellement beau et chaud), on repart.

Autre petit tour au latrines, ça sent encore l’ammoniac, et Louise commence déjà à mettre une bûche dans le feu. Je commence à m’inquiéter.

On fait maintenant le sentier de la Button et le tour du Button; petite balade de 8km, en 3 heures. 

Je remarque que les bracelets qui indiquent que les droits d’accès ont été payés, ne sont pas les mêmes que la veille. Ont-ils changé la couleur parce qu’il n’y en avait plus? Avons-nous le droit d’être là? Je suis perplexe, mais je ne pose pas la question. Sur le site, les places de camping sont à 45.00$ et les droits d’accès sont inclus. Pour ce prix, ils ont accès aux douches, micro ondes, buanderie, etc. J’imagine que nous c’est la même chose (concernant les droits d’accès) pour 34.49$

Rando terminée, on se quitte. Retour au bercail, on n’allonge pas notre fin de semaine. Ce sera pour une prochaine fois.

Encore une superbe fin de semaine passée en superbe compagnie. Une belle année de passée en van. On se trouve réellement chanceux.

Merci la vie, merci les amis et merci Dechinta pour tout!!❤️❤️❤️

Mention importante pour les photos

Une petite note importante ici. Dans les photos retrouvées sur la page, il y en a de Martin. Il a le bon timing pour les photos qui permet de raconter une histoire en images. Il m’a généreusement transmis toutes ses photos. C’est super…

Laissez un commentaire