Toutes les occasions sont bonnes pour se rencontrerTemps de lecture 23 min

En van, toutes les occasions sont bonnes pour sortir et se rencontrer.

Depuis le départ du Bic, et notre nuit passée à l’ile d’Orléans, les rencontres entre vanneux de la Gang du plateau se suivent. Le but premier étant de faire des activités extérieures, ça n’a pas arrêté, et c’est loin d’être fini.

Voici nos aventures jusqu’au 15 novembre.

22, 23 et 24 septembre, Vallée Bras Du Nord

La destination rêvée pour les amateurs de vélos de montagne. Ça fait plusieurs mois que la clique en parle. Plusieurs de la Clique y sont allés au début de l’été, pendant que nous étions à Terre-Neuve. Nous ne connaissions donc pas l’endroit, et je vous dit qu’on a pas été déçu. 6 vans étaient présentes (Nat et Gab, Isa et Francis, Pascale et Martin, Lynne et Jerry, Martine et Alain, et nous), il ne manquait que Martine et Louis.

Beau et chaud, même les soirées, où, avec le Biolite de Francis, 5 poches de bois et du bois provenant d’autres personnes ont été brulées. Les sentiers sont superbes, ceux que j’ai vu, du moins, car il y en a plusieurs, et pour tous les niveaux. Évidemment, Gab, Francis et Alain se sont amusés dans une double losange, incluant la fameuse Légende !!! Pas pour moi!

Une autre belle fin de semaine d’activités. Ça fait du bien

13, 14 et 15 octobre, Festivan au Parc de la Rivière Gentilly

Ça, c’est toute une fin de semaine. 6 vans encore, les mêmes que la dernière fois à la Vallée (Nat et Gab, Isa et Francis, Pascale et Martin, Lynne et Jerry, Martine et Alain, et nous). Ce qui est merveilleux à cet endroit, ce sont les activités. Étant donné qu’on VEUT bouger, on a tout ce qu’il faut : Vélo de Montagne, Fat Bike et Randonnée. En plus c’est à un endroit où on peut éviter de traverser les ponts de Montréal (pas nous, mais nos amis de la Rive Nord). Si ce n’était que ça, en plus, il y a une salle communautaire, du bon internet (fiable), ouvert à l’année, des toilettes à l’année, de l’électricité pour l’hiver, et un personnel super gentil et pour comble : 10% de rabais pour les membres FQCC. Ce n’est pas pour rien que nous sommes régulièrement à cet endroit. En passant, le prix des activités (25$ par couple pour vélo de montagne) est inclus dans la location du terrain. Alors, ça ne fait pas cher du terrain. Moins cher que certain emplacements Go-Van, quoi!

Le but de la rencontre était pour notre participation au Festivan de l’AVQ. Belle organisation, activités organisées par l’AVQ (Val et Philippe, vous êtes fantastiques), belle ambiance.

Vendredi soir, musiciens autour du gros feu de camp près de la salle communautaire, avec 3 guitaristes, samedi après-midi nous avons eu droit à la soupe populaire, et le soir, un souper spaghetti avec chansonnier, les résultats de la chasse au trésor, des prix de présence, etc.

Si ce n’était que ça.

Entre les périodes dédiées au Festivan, on a fait de la randonnée pédestre, du vélo de montagne (pas la 26A pour certain), beaux sentiers, un peu accidenté (bonne débarque pour moi à en perdre ma pompe à vélo). Beaucoup de plaisir, de relaxation dans nos hamacs. La bière ou autres boissons fermentées, étaient au rendez-vous. Sans exagérer, bien sûr. On a toujours hâte de retourner à cet endroit…

20, 21 et 22 octobre au Mont-Tremblant

L’occasion pour cette rencontre est vraiment spéciale. Il y a un vanneux dans la gang, qui aime ça courir. Il y en a plus qu’un mais, lui, pas juste à peu près. Les prévisions météos n’étaient pas très favorables, la majorité des autres vans ont annulés, mais Jerry, notre coureur de marathon, fallait qu’il y soit. Nous allons donc à Tremblant pour la Classique Salomon Tremblant. Il courait le 20km seulement (ouf!!!), il faut voir le parcours pour comprendre que ce n’est pas de la petite bière. On sera son support moral, au cas où il en aille de besoin : Les groupies de Jerry étaient donc au rendez-vous.

Arrivée le vendredi au P4, Isabelle nous avait dit qu’il y avait de beaux sentiers tout près. Ben joualvert, c’est plus que tout près, c’est à 50 pas de la van. Sentiers pédestres, de vélos de route, de Fat Bike, de vélos de montagne, GRATOS. Et c’est beau. On fait un petit 10 km de hiking (dans les sentiers de vélos de montagne, il n’y a pas un chat) et on n’en revient tout simplement pas. On ne connait pas beaucoup la région. Arrive Isabelle et Francis, on repart pour un 2 heures de vélos dans un beau grand sentier. On va revenir c’est certain. Merci Isabelle et Francis de nous avoir fait découvrir ce petit paradis.

De retour au bercail, notre marathonien arrive (Jerry et Lynne). Petit apéro, bouffe à l’extérieur, et surtout couché tôt. Il ne fait pas chaud, mais on est en bonne compagnie. Nous étions donc 3 vans de la clique.

Le samedi matin, Jerry quitte le stationnement tôt pour se préparer. C’est la flotte. Nous n’avons qu’une seule obligation, être là pour son départ, qui est à 8:30. J’en parle, parce qu’on l’a raté, Lynne aussi d’ailleurs. Le départ avait été déplacé à 8:00. Finalement Jerry est le seul qui était là, par chance. Mais au moins, on n’a pas raté son arrivée.

Course terminée, c’est le moment de repos pour certains, et nous on va faire un tour à Tremblant, faire nos touristes. Pas à Disney World (le Tremblant hyper touristique), mais dans le vieux village. Il pleut, il n’y a pas un chat. On fait tout de même un 5km, avant de revenir au stationnement. Elle est jolie cette section du village. Petit break, et on repart pour la prochaine destination, un bon souper à la microbrasserie Anorak (nous étions allés l’hiver dernier). Il faut qu’ils deviennent hôtes Terego ou Vanlife Friendly eux. Superbe endroit, la bouffe, ainsi que la bière, est très bonne. Les proprios sont très gentils. Un détour s’impose.

Le plaisir d’être en van avec des amis est supérieur au désagrément de la pluie. C’est tellement le fun ce que ça procure, une van.

En passant, beau travail mon Jerry…. On va t’accompagner pour ton 50km au Saguenay cet été. On sera là aussi pour les autres participants, Isa et Francis.

28, 29 et 30 octobre au Mont Sutton

Notre petit Sutton. Notre chalet nous manque, mais notre van nous aide à l’oublier. On revient au mont Sutton, dans un beau spot Terego cette fois. On aime toujours Sutton, même si depuis la pandémie ils sont devenus fous. Qui ça «Ils»? Les propriétaires de maisons à vendre. Juste comme ça, l’augmentation de prix des maisons et chalets est de 105% (info retrouvée sur les sites d’agences immobilières). Voir si ça vaut ça…

En attendant l’arrivée des amis, vendredi, on débute par le sentier Village-Montagne, qui est toujours agréable, facile, et qui nous remémore plein de souvenirs. Au retour, direction stationnement des autobus, pour capter le plus de soleil possible. On utilise beaucoup d’électricité l’hiver, il faut profiter du soleil (qui n’est pas à son plus fort) pour recharger les batteries.

On se rend au P3 pour la nuit. C’est aussi un spot Terego, comme je disais, mais avec Terego, c’est une nuit à la fois. L’autre ou les autres nuits, tu dois tout simplement payer en ligne sur le site du mont Sutton. C’est 20 dollars la nuit. Aujourd’hui le spot est TRÈS boueux. On se positionne de niveau comme on peu, et on jase au froid dehors. Cette fois on était 5 vans, Isa et Francis, Natacha et Gaby, Pascale et Martin K, Danielle et Martin et nous, évidemment.

Le choix de Sutton n’a pas été fait au hasard. Gaby avait vu que c’était la dernière fin de semaine de vélo de montagne de l’année. Donc, le lendemain matin, malgré une pluie froide, un crachin, un temps de Terre-Neuve quoi, Francis, Martin et Gaby sont partis en vélos, tandis que le reste de la gang a fait le sentier Pékan – Spruce – Vieux Chemin. Un bon petit 3 heures agréable. J’ai contacté quelque chose d’intéressant. Étant donné que les sentiers de Sutton ont été assaillis lors de la pandémie, quelques sections étaient fermées, en reboisement. Bravo…

Qu’est-ce qu’on fait après des activités, la sieste, bien sûr, mais surtout la micro-brasserie. Mais pas immédiatement, on va faire un petit tour au village. On se stationne au bureau de poste (5 vans, ça prend de la place) et on se rend dans diverses boutiques, et on va prendre un bon café (ou chocolat chaud) chez Yamabiko. La barista, Zoé, te fait du Latte Art du tonnerre. Elle a même mérité la première place d’un concours de Barista pour son Art. Je la rencontre sur la rue par la suite, on jase un peu de café (faut être un peu fêlé pour en faire une passion, mais bon, nous avons la même machine).

Après la phase de repos ou dodo, ça dépend pour qui, on termine la soirée À l’Abordage, où m’attendait une bonne poutine au canard. Je l’avais dans la tête depuis quelques jours.

C’est vraiment chouette ces sorties en van. Superbe fin de semaine en gang!

Un gros merci à Martin K. pour certaines, photos de la fin de semaine.

10, 11 et 12 novembre à St-Donat

Fin de semaine à St-Donat avec Isa et Francis, Natacha et Gaby, Pascale et Martin. On va se stationner au Parc des Pionniers. Le spot est répertorié sur iOverlander. Nous n’étions que 4 vans, très tranquille. Il y a des sentiers à quelques mètres du stationnement. Les toilettes sont fermées l’hiver par contre. Je ne sais pas si elle rouvriront lorsque la patinoire sera fonctionnelle. C’est un chouette spot en tout cas.

Fait cocasse, le vendredi soir, nous avons tous élu domicile dans la van d’Isabelle et Francis. Ben mosus, on peut être 8 dans une van de VanlifeMTL.

Le but était d’aller au sommet de la montagne noire, pour voir le site de l’écrasement de l’avion militaire (le Liberator). C’est un sentier modéré, avec un refuge à mi chemin pour se reposer ou luncher. La montée peut être ardue parfois, mais ce n’est pas très accidenté.

Voir les débris, le cimetière (hommage), la vue à partir du sommet, avoir la visite d’un mésangeai et être avec des amis, nous étions tous comblés.

Après cette randonnée, quoi de mieux qu’une brasserie. Ben oui, encore, cette fois à la Brouemalt. La randonnée a donné soif. Pour terminer la soirée, direction le resto Aux 3 Copains, qui est un restaurant familial (un ancien cinéma). C’est bon, mais, tout comme la brasserie, ça ferme tôt. À 21hre c’est l’heure de se coucher.

Une autre belle fin de semaine en magnifique compagnie.

Et la suite?

C’est loin d’être fini. Qu’est-ce qui s’en vient? Nous allons au Mont Avalanche en fin de semaine (25 $ par nuit, électricité incluse), un petit réveillon de Noël à Gentilly, un Van Sous Zéro au Genévrier, Val David, Coaticook, Thetford Mines, St-Sauveur, et j’en passe.

La vie en van, et les amitiés, c’est tout simplement merveilleux…

Laissez un commentaire